Facebook sera coté en bourse en Avril 2012 (MAJ)

par Stanislas Jourdan Le janvier 22, 2011

60 Réactions
facebook share mail email A+ A-

À propos de l'auteur

Passionné d'internet, d'économie et de politique, je m'intéresse particulièrement à la crise financière, aux nouveaux modèles économiques, aux monnaies alternatives et à tout ce qui participe à l'émergence d'une nouvelle économie post-capitalisme. J'ai fait partie de l'équipe d'owni de janvier à juin 2011, avant de prendre mon envol vers d'autres cieux médiatiques. Je blogue également sur Tête de Quenelle !, mon espace d'expression personnel.


Sur le même sujet

MAJ : Contrairement à ce que cet article laisse entendre, Facebook ne sera pas obligé d’être introduit en bourse lorsqu’il aura plus de 500 actionnaires : il devra seulement publier ses comptes. On peut néanmoins parier que Facebook sera introduit en bourse étant donné la valorisation attendue, comme l’exprime TechCrunch. Merci à Olivier pour sa vigilance en commentaire.

On s’y attendait, c’est maintenant officiel : Facebook lancera son introduction en bourse d’ici avril 2012.

Dans le même communiqué de presse annonçant le succès de sa levée de fond privée auprès de Goldman Sachs et DST de 1,5 milliards de dollars, Facebook a fait savoir qu’il « s’attendait à atteindre le seuil de 500 actionnaires et à commencer à publier ses comptes au plus tard le 30 avril 2012 ». Autrement dit, Facebook sera introduit en bourse en avril 2012.

Lors de sa levée de fonds de 1,5 milliards, Facebook avait utilisé un ultime artifice pour éviter d’avoir à être coté en bourse : grâce à un véhicule financier créé par Goldman Sachs, elle n’avait pas dépassé le seuil des 500 actionnaires à partir duquel la loi l’aurait obligé à être introduite sur le marché d’action.

Malgré ces précautions, la majeure partie des parts étant détenues par des salariés de la société, Facebook avait obtenu une dérogation de l’autorité des marchés financiers américaine (S.E.C.) et pu éviter la case “cotation”.

Cette nouvelle levée de fonds n’a cependant pas échappé à la vigilance de la S.E.C., qui a voulu enquêter pour connaitre si le nombre d’actionnaires (hors salariés) ne dépassait toujours pas les 500, des salariés ayant pu vendre leurs parts sur le marché secondaire. Mais il semblerait qu’elle ait finalement été dans l’impossibilité de le prouver.

Cette opération valoriserait la société à environ 50 milliards de dollars lors de son introduction en bourse. Avec une telle valorisation, nul doute qu’il y aura beaucoup plus d’actionnaires en mai 2012…

Source : TechCrunch

Suivez nous sur Twitter et sur Facebook.