Ca se bouscule au portillon de la direction du « Monde »

par Stanislas Jourdan Le janvier 11, 2011

8 Réactions
facebook share mail email A+ A-

À propos de l'auteur

Passionné d'internet, d'économie et de politique, je m'intéresse particulièrement à la crise financière, aux nouveaux modèles économiques, aux monnaies alternatives et à tout ce qui participe à l'émergence d'une nouvelle économie post-capitalisme. J'ai fait partie de l'équipe d'owni de janvier à juin 2011, avant de prendre mon envol vers d'autres cieux médiatiques. Je blogue également sur Tête de Quenelle !, mon espace d'expression personnel.


Sur le même sujet

Qui sera le nouveau directeur de publication du célèbre journal Le Monde ? La révocation de Eric Fottorino le 15 Décembre dernier, de la direction du journal devrait donner lieu au remplacement officiel de ce dernier d’ici la fin de cette semaine, voir début de semaine prochaine.

Eric Fottorino avait signé un éditorial peu apprécié des nouveaux actionnaires majoritaires du groupe tout juste entrés au pouvoir : le trio Bergé-Niel-Pigasse. Cet édito lui aurait valu d’être largement discrédité, jusqu’à provoquer son départ.

Cette semaine, conformément à ce qui avait été annoncé, le directoire va donc auditionner et sélectionner le futur directeur de publication du journal. La société des rédacteurs du Monde doit également approuver celui-ci à 60% des suffrages. Les auditions ont commencé hier et devraient se poursuivre toute cette semaine.

Selon Rue89, il y aurait 11 candidats dont 3 anonymes. Parmi eux, de nombreux journalistes ou anciens journalistes de la rédaction tels que Bernard Guetta, Sylvie Kauffmann (l’actuelle directrice de rédaction), Arnaud Leparmentier, Rémy Ourdan, Olivier Biffaud, Jean-Michel Dumay. Raphaël Meltz (directeur de publication du magazine Le Tigre) et Claude Leblanc, directeur en chef de Courrier International sont eux aussi dans la compétition dans la catégorie « candidats extérieurs ».

Pour plus de détails, lire l’article de Rue89.

Soulagement : la liste ne contient pas uniquement des éditorialistes sexagénaires. En revanche, on peut s’étonner de ne voir dans les candidats presqu’aucun véritable entrepreneur des médias…

Rappelons-le : le prochain maître du « Monde » n’aura jamais été devant un aussi grand défi : sauver un journal en faillite.

– — –

>> photo flickr CC banlon1964

Suivez nous sur Twitter et sur Facebook.