L’armée américaine tente de colmater les fuites

par Olivier Tesquet Le octobre 7, 2010

aucune réaction
facebook share mail email A+ A-

À propos de l'auteur

Jeune journaliste issu de l'école géopolitique, j'ai quelques marottes, comme les libertés numériques, le LOL et les enquêtes à tiroirs. Embarqué dans la Soucoupe depuis août 2010, je collabore également à Slate.fr, Snatch et Technikart. Disclaimer: je porte des chemises à carreaux.


Sur le même sujet

Dans la version actualisée d’une recommandation vieille de 17 ans, le Pentagone impose désormais aux soldats de mettre en garde leur hiérarchie s’ils suspectent quelqu’un de vouloir faire sortir des informations confidentielles, dans la presse ou ailleurs. Secrecy News, qui a levé ce lièvre, fournit le rapport en PDF. Les 31 pages du document listent l’ensemble des “comportement suspects” mais exhorte les soldats à “ne jamais mener leur investigation de leur propre chef”. Selon le Département de la Défense, interrogé par l’agence AP, cette décision n’a pas de lien avec la série de fuites déclenchées par WikiLeaks.

Suivez nous sur Twitter et sur Facebook.