La RIAA a déboursé plus de 16.000.000 $ en avocats et récupéré 391.000 $ en 2008

par Astrid Girardeau Le juillet 14, 2010

2 réactions
facebook share mail email A+ A-

Sur le même sujet

“Ha ha ha ha ha. RIAA paid its lawyers more than $16,000,000 in 2008 to recover only $391,000!!!” titre le site Recording Industry vs The People. Selon un document (pdf) qu’il présente et analyse, la RIAA (Recording Industry Association of America), association qui défend les intérêts de l’industrie du disque aux États-Unis, a déboursé en 2008 plus de 16 millions de dollars (12,5 millions d’euros) en avocats (“Legal”) pour en récolter seulement 391,000 (307.000 euros) en “Anti-piracy restitutio”.

Pourtant, poursuit le site, c’est mieux que les chiffres de 2007 (pdf) où plus 21 millions de dollars (16,5 millions d’euros) ont été dépensés en “Legal Fees” contre 515,929 dollars (406.000 euros) récupérées en “Anti-piracy recoveries”. Et en 2006 (pdf), c’était 19 millions de dollars (15 millions d’euros) pour 455.000 dollars (358.000 euros). S’ajoutent des frais de “investigative operations” à hauteur de 3,5 millions de dollars pour 2006 et 2007.

Sur une période de trois ans, la RIAA a dépensé 64 millions de dollars (50 millions d’euros) en frais d’avocats et d’investigations, et obtenu un peu plus de 1,3 millions de dollars (1 millions d’euros).

Sources :
- Ha ha ha ha ha. RIAA paid its lawyers more than $16,000,000 in 2008 to recover only $391,000!!! (Recording Industry vs The People )
- Return of Organisation Exempt from Income Tax (RIAA)

Suivez nous sur Twitter et sur Facebook.